Comment mesurer l’efficacité énergétique ?

Il existe différentes manières pour mesurer l’efficacité énergétique domestique et industrielle d’un bâtiment. Mais certaines méthodes sont de moins en moins utilisées avec de la subjectivité de leurs résultats et ces dernières sont dépourvues de fiabilité. De même, d’autres nécessitent beaucoup de travail avec des résultats convaincants. Comment mesurer l’efficacité énergétique ? Ce qui suit vous le dira.

La facturation

D’abord, pour mesurer l’efficacité énergétique il faut connaître des indicateurs et prendre leurs mesures en fonction des intervalles réguliers. Plusieurs paramètres sont à saisir avant de prendre ces mesures. Les indicateurs à mesurer sont pris par rapport à ces éléments. Parmi ces indicateurs, il y a la facturation.

La facturation est le premier indicateur que les autorités peuvent choisir pour calculer l’efficacité énergétique. Mais les factures deviennent des éléments subjectifs pour mesurer l’efficacité énergétique. Plusieurs raisons expliquent cela.

La facturation ne tient pas compte du cycle de fonctionnement des éléments qui profitent de l’énergie électrique. Elle se fie seulement à la consommation de l’énergie par rapport aux éléments installés. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter ce site et vous ne serez pas déçu.

De plus tenir compte de la facturation pour calculer l’efficacité énergétique n’est plus un moyen vraiment sûr parce que le calcul est fait de façon absolue. Cet absolutisme dans le calcul fait que la facturation est un élément de moins en moins utilisé à cet effet.

Les indicateurs quantitatifs techniques

Calculer l’efficacité énergétique en tenant compte des indicateurs quantitatifs techniques peut prendre deux volets.

Pour mesurer l’efficacité énergétique de manière absolue, il faut utiliser le facteur de consommation facturable. Dans ce cas, plusieurs unités de mesure sont utiles. Il y a le KWhelectrique, le m3 de gaz naturel, le litre de propane ou encore le dollar de consommation.

Ce sont tous ces facteurs qui font que les factures varient au fil des mois et des années. Néanmoins, il est compliqué de trouver les raisons scientifiques de ces variations. De même, il est impossible de trouver une anomalie ou un dysfonctionnement qui incite à y remédier.

Aussi, l’efficacité énergétique peut se mesurer de façon relative. Dans ce cas-ci, on ramène les unités de mesure du paramètre de consommation (le kWh électrique, le m3 de gaz naturel, le litre de propane ou le dollar de consommation) aux autres indicateurs significatifs. Il s’agit entre autres de la population, la superficie des habitations ou de la température ambiante de l’extérieur.

Le travail à la base de l’utilisation de ces méthodes est assez rigide, mais cela permet de pallier les problèmes liés à la consommation énergétique.